Fixed Gear, Portrait Fixie

THOMAS

4 octobre 2010
« Hey Thomas, Thomas, arrête-toi, t’as deux minutes ? Je te présente Caroline, elle lance un blog sur le skate et le fixie. Tu veux bien lui parler un peu de ton fixie…? ». Et hop, voilà un nouveau fixie boy dans mes filets. Il était lancé dans sa course Rue du Château d’Eau et il s’est fait stoppé net. 
Lui un peu intrigué, moi un peu timide, je lui explique le principe du blog. Il se prête au jeu et me raconte comment il a monté son fixie. 
Pour vous situer, Thomas  fait aussi parti de l’Atelier Rue Keller dont je vous parlais dans le post précédent
Un peu intimidée, je pose un peu maladroitement mes questions. Mais c’est cool, le fluide passe bien. Il me raconte comment il a monté son vélo. Thomas est l’exemple type de la personne qui est capable de mettre six mois pour monter son vélo. Je crois qu’il est un peu maniaque. C’est peut-être la faute à son métier. Il est architecte et fait de la green conception, vous pouvez voir ça par ici. Et devinez quoi ? Son vélo est vert. Steu blague ! Vert, me dit-il parce que cela a toujours été sa couleur préférée et que sa sensibilité à l’écologie l’accompagne depuis très longtemps. Et apparemment ça ne s’arrange pas avec l’âge !

Donc son vélo, il a mis quasiment six mois avant de le terminer. Pourquoi ? Parce qu’il voulait que ses deux roues soient identiques et que le délai de livraison pour les avoir est très long. Et oui, elles viennent des Etats-Unis et en plus elles sont rares.
Vous remarquerez que son cadre n’est pas un cadre habituel pour un homme. C’est un cadre de fille ? Non, erreur commune et fréquente. « C’est un cadre de ville ou de randonnée, ni un course, ni un semi course, ni un piste » et « j’assume quand même toute ma virilité sur mon destrier « . Thomas a récupéré ce cadre Peugeot, vieux d’une trentaine d’année dans la cave d’un ami. C’est la deuxième pièce qu’il a trouvé après son pédalier.

Après les roues et le cadre, la sellerie. C’est du Brooks ! Avis aux amateurs de cuir et d’élégance à l’Anglaise, c’est pour vous. Brooks est une vieille marque (depuis 1866) qui fabrique des selles, des sangles, des bagages à vélo et quelques autres accessoires. La minutie et la beauté des ces objets m’ont laissée bouche bée. Qualité et beauté couplées dans une selle de vélo, ça peut étonner, mais ça existe et c’est beau.

Ensuite, il a fallu choisir le cadre puis le peindre. Vous allez dire, oui il fait du green gnagnagna, le vert est sa couleur préférée… donc il a pris du vert. Facile. Sauf que ce vert là, je pense qu’il a mis plus de temps à le choisir que vous pour choisir une voiture.  Vous savez combien il y a de nuances de vert ? Moi non plus, mais y en a beaucoup ! Parole de geekette de photoshop !

Vous l’aurez donc compris, pour monter un fixie il ne s’agit pas juste d’assembler deux ou trois pièces et de rouler. Au moment ou nous nous sommes rencontrés il était en train de monter celui de sa copine. Il vient juste de le finir, deux mois après…  (nan, je n’ai pas mis deux mois pour écrire cet article, j’ai juste pris mon temps). Il s’agit pour Thomas de trouver la pièce qui va lui permettre de mieux faire corps avec son vélo. Cette pièce qui va lui faire encore plus aimer son vélo et qui va lui permettre de rouler encore mieux. 


Pour terminer sur Thomas, une dernière petite info, question son ça se passe avec Jamie Lidell – The City.


Prochainement, vous découvrirez la première Fixie Girl. D’après mes premières infos ce girly fixie est vert… bizarre…!


Ps: Vous pourrez retrouver le fixie de Thomas dans le prochain Standard Magazine et sur ma page Twitter.






You Might Also Like

3 Comments

  • Reply JJayBoyz 20 octobre 2010 at 12 h 09 min

    Magnifique, en effet!! Surtout le petit détail sur le pédalier…

    ps: J’adore ton blog. Bien écrit, ça coule comme de l’eau de source pour le lire.

  • Reply Paulette 20 octobre 2010 at 14 h 39 min

    Merci JJayBoyz. Je vais de ce pas voir ce qui se passe sur le tien.

  • Reply JJayBoyz 30 octobre 2010 at 19 h 39 min

    Oh tu sais. Rien d’éxtrordinaire sur le miens ! 🙂
    Pas d’articles comme sur le tien.

  • Leave a Reply